ACCUEIL  
 
  QUI SUIS-JE  
 
  MA POESIE  
 
  L'inspiration  
 
  L'amour  
 
  Le coté obscur  
 
  L'érotisme  
 
  Autres thèmes  
  ART DU POEME  
 
  Histoire et mvt  
 
  Poétique:notions  
 
  Figures de style  
   CREATIVITE  
 
  Définition/Origine  
 
  Ma galerie  
 
  L'art  
   PREFERENCES  
  Biblio-Liens  
 

1 :


LA CREATIVITE ?


2 : Les origines de notre créativité


UNE TENTATIVE DE DEFINITION


Notion complexe, mystérieuse et du même temps riche de sens et d'avenir, la créativité répond à plusieurs définitions, complémentaires. Ce mot est souvent associé aux mots " créateur " (inventeur, auteur), " création " (réalisation, œuvre), " créatif " (inventif, imaginatif) et " créature " (hommes, femmes, animaux).

Elle peut être définie comme la faculté de transformer un vide, un rien, une absence en un phénomène, une œuvre inédite, c'est-à-dire " non vue auparavant ". La créativité est alors la capacité à produire du nouveau, à créer ou découvrir de nouveaux objets, de nouvelles idées… Mais cette qualité n'est pas exclusivement réservée aux artistes et autres inventeurs…(peintres, chanteurs, écrivains, musiciens, cinéastes, sculpteurs, architectes...)

Ainsi, la créativité peut être considérée comme la capacité d'apporter ou de faire trouver des solutions originales aux problèmes d'adaptation auxquels chaque être humain est confronté ; capacité à inventer des solutions au hasard des péripéties de la vie (débrouillardise). La créativité peut donc aussi se définir comme une manière d'être au monde ; c'est pourquoi elle est aussi expression de soi, expression qui peut être corporelle, graphique, vocale, sonore…c'est une façon de s'exister, de donner vie à son intériorité.

Créer c'est tirer du néant, donner l'être, la vie, l'existence…

Nous sommes tous créatifs ; d'ailleurs la créativité est intimement liée à l'histoire de l'évolution humaine. Sans elle, nous serions sans doute toujours au fond de nos cavernes ou, plus sûrement encore, nous aurions disparu de la surface de la terre ; sans elle, le petit de l'homme ne saurait quitter le nid douillet du giron maternel pour investir le monde environnant.

Le mot a été proposé à l'Académie française en 1970 par l'académicien Louis Armand qui le définit comme " synonyme d'inventivité ".

* La créativité est attribuée à des processus cognitifs, l'environnement social et la personnalité. Elle est associée au génie. Certains prétendent qu'elle peut être apprise par des techniques de créativité. Bien que souvent associée à l'art et à la littérature, c'est aussi une part essentielle dans l'innovation et l'invention très utile dans de nombreux métiers.

* L'acte créatif peut être considéré comme le fruit d'une volonté de puiser quelques informations provenant de la mémoire (logique ou irrationnelle) et de les réorganiser d'une manière nouvelle, poussée par l'imagination, l'instinct, l'inspiration, les émotions fortes, voire l'usage de substances générant des endorphines ou tout autre moyen qui pousse le créateur en dehors des "sentiers battus". La lecture, comme de nombreuses autres activités demandant un effort d'imagination, peut être un stimulant de la créativité. De nombreuses qualités de l'enfance - telles que l'imagination, la spontanéité, la sensibilité - sont fréquemment associées aux conditions qui favorisent la créativité.

* Approche pratique - Il n'y a toutefois véritable créativité que s'il y a mise en application pratique, la réalisation d'une œuvre. C'est seulement alors qu'on peut parler d'acte créatif et non de simple imagination. Si le travail de "copie" peut exiger de la rigueur, du soin, le travail de "création" semble faire appel à des circuits neuronaux originaux donnant naissance à quelque chose de totalement nouveau.

L'un des obstacles les plus courants à l'expression de notre créativité est la difficulté que nous avons à sortir du cadre de nos habitudes (de penser, de faire, d'organiser notre vie). Ceci est à rapprocher de ce que la psychologie nomme "résistance au changement", autrement dit, la tendance de tout individu à éviter ce qui risque de contrarier ses opinions, ce sur quoi repose son sentiment d'identité personnelle, son Moi. Tout bouleversement de nos repères provoque un sentiment de dépersonnalisation entraînant de l'angoisse et mobilisant des "mécanismes de défense" visant à retrouver son assise ébranlée. Or, tout acte créatif, même le plus simple, a quelque chose d'un peu "révolutionnaire", car il vient briser les limites du connu.

Ce n'est pas un hasard si les facultés imaginatives de l'enfant s'amenuisent à mesure que grandit sa raison. L'imagination, qui se trouve intimement liée au processus de créativité, ne fait bon ménage, ni avec la logique, ni avec la raison. Logique et raison éliminent ce qui est nouveau, inconnu, et le ramènent à du connu, de manière à pouvoir le traiter.


Design © MERCOWART pour Kitgrafik